Accueil > Portail > Thèmes > Education spécialisée en situation coloniale > Rééducation au Maroc > Éducation et rééducation en situation coloniale : Maghreb, XIXe-XXe siècles (...)

Éducation et rééducation en situation coloniale : Maghreb, XIXe-XXe siècles (Les Etudes sociales, 2010)

Les travaux sur l’histoire de l’éducation correctionnelle, de l’éducation surveillée, de l’enfance en justice, voire, plus largement, du traitement d’une enfance dite « difficile », ont croisé la problématique coloniale dès le début des années 1990. Un groupe « Algérie » est ainsi constitué au début de l’année 1993 à partir d’acteurs-témoins, d’anciens professionnels ayant fait une partie de leur carrière en Algérie avant l’indépendance, et quelques chercheurs du CRIV (Centre de recherches interdisciplinaires de Vaucresson), dont la regrettée Françoise Tétard, chargée de son animation, de la mise en scène et en histoire de cette mémoire libérée. Une journée d’étude, organisée en mai 1994, a concrétisé le travail réalisé par le groupe « Algérie », même si peu d’écrits ont formalisé finalement les recherches inaugurées sur ce terrain.
Référence : "Éducation et rééducation en situation coloniale : Maghreb, XIXe-XXe siècles", Les Études Sociales, n° 152, 2010/2, 188 p.

https://www.cairn.info/revue-les-etudes-sociales-2010-2.htm

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0