En Une

L’AUTRE AU PAYS DE LA JUSTICE DES ENFANTS (XIXe-XXIe)

Du 13 juin au 20 décembre 2019, le Centre d’exposition propose une nouvelle exposition thématique, invitation au dépaysement, à découvrir le monde étrange de la Justice des enfants.

Être un étranger c’est étymologiquement être « en dehors ». De manière courante est qualifiée d’étranger toute personne qui n’est pas du pays où elle vit, mais qu’est-ce qu’un pays : un village, un quartier, une ville, une région, une nation, un continent ?

L’étrangeté, quant à elle, renvoie au domaine de l’émotion, de l’expérience de la non familiarité et du singulier. Elle ne cloisonne pas l’étranger mais distingue l’altérité dans le sentiment d’inconnu qu’elle provoque.

En effet, l’altérité désigne tou·te·s celles et ceux qui apparaissent comme différent·e·s, singulièr·e·s, minoritaires, perçu·e·s comme n’appartenant pas à un groupe qu’il soit familial, social, sexué, sexuel, religieux, national, culturel, géographique… L’altérité s’entend ici au sens large d’une rencontre avec celui qui est différent, celui qui semble s’écarter d’une « norme ».

Au cours d’un voyage initiatique le visiteur expérimente la découverte de l’altérité dans le monde de la justice des mineurs depuis le XIXème siècle. Cette altérité, il s’y confronte à la manière du jeune qui rencontre la Justice, son langage, ses lois, sa temporalité ou à la manière du professionnel découvrant le jeune placé sous main de justice, ses codes, son milieu, ses comportements jugés « hors-normes ».

Argumentaire

Flyer