Publication de « L’enfant placé à l’enfant confié », de Philippe Fabry (éditions L’Harmattan)

De l’enfant placé à l’enfant confié, prend appui sur une triple expérience d’éducateur dans le champ de la protection de l’enfance expérimentée par Philippe Fabry.
L’organisation française de la protection de l’enfance a une particularité qui apparaît avec force quand on la compare avec celle des pays voisins, « l’idéologie du retour » : quand un enfant est placé, un retour auprès de ses parents doit par principe rester possible. Logiquement, il en résulte qu’un placement doit rester provisoire. Ce fonctionnement a deux grands fondements : anthropologique et juridique.
Dans les situations de placement durable, le prix pour l’enfant est une fausse stabilité, car il est confié à une institution et non à des adultes reconnus en tant que parents d’éducation. Sa place est durablement provisoire, en famille d’accueil ou en foyer, ce que le passage à la majorité révèle souvent brutalement.

Philippe Fabry est éducateur spécialisé, psychosociologue, formateur en travail social et analyste des pratiques. Ses recherches portent sur les transformations de la parenté nourricière, à partir de comparaisons internationales et d’une approche historique et anthropologique.

Lire un extrait