CESBRON Gilbert (1913-1979)

Gilbert Cesbron est né à Paris en 1913. Après des études au lycée Condorcet, puis à l’École des sciences politiques, il se destine au Conseil d’État, mais en 1936 pour « obliger un ami qui devait subir une opération, il entre provisoirement au service d’une station de Radio ». C’est le début d’une longue carrière comme directeur des programmes à Radio-Luxembourg, puis RTL. Parallèlement, il débute comme écrivain d’inspiration chrétienne par un recueil de poèmes : Torrent. Son premier roman paraît en Suisse : Les Innocents de Paris, en 1944, et obtient un véritable succès qui lui offrira le prix de la Guilde du livre, la même année. Sa notoriété s’affirme en 1948 avec Notre prison est un royaume qui reçut le prix Sainte-Beuve, ainsi qu’avec sa pièce la plus célèbre, également adaptée à la radio et à l’écran : Il est minuit, docteur Schweitzer. Il enchaîne les best-sellers avec Les saints vont en enfer, sur les prêtres ouvriers (1952, 1.648.000 exemplaires vendus) et surtout Chiens perdus sans collier (1954, 3.982.000 ex. vendus) qui suit la destinée de plusieurs enfants aux prises avec la justice des mineurs. Ces derniers sont notamment confrontés au juge des enfants, M. Lamy, aux allures de bon père de famille, qui s’inspire du vrai personnage de Jean Chazal de Mauriac. Le livre, devenu une référence pour les futurs éducateurs, est adapté à l’écran la même année par Jean Delannoy. En 1972, il se tourne vers l’action sociale et se trouve à la tête d’œuvres humanitaires, devenant notamment secrétaire général du Secours catholique français. En 1977, il est invité par Bernard Pivot dans l’émission "Ah vous écrivez !" pour commenter son livre Moi aussi je vous aimais sur l’histoire d’un enfant débile léger, abandonné par sa mère, orphelin de père qui se suicide en ayant légué son cœur, lequel cœur va être greffé à un homme riche qui va adopter l’enfant. Bernard Pivot se permettra ironique : « Ça fait un peu mélo ! ». Gilbert Cesbron reçoit en 1978 le Prix de la ville de Paris pour l’ensemble de son œuvre et meurt le 13 Août 1979, à l’âge de 66 ans.