Appel à communication : Etre protégé•e, jugé•e et puni•e : usages du droit, pratiques d’intervention et effets sur les populations en France et au Québec

Le site criminocorpus lance un appel à communication pour le colloque international 28 et 29 juin 2018, à l’Université de Rouen Normandie

Si l’influence du droit et de l’institution judiciaire, notamment dans son versant pénal, est communément rappelée dans l’étude de la question sociale, les frontières institutionnelles de ces deux champs ont peu fait l’objet d’investigations par les sciences sociales. Depuis les prémisses des politiques sociales, les actions d’assistance en faveur des plus pauvres sont combinées avec des logiques de contrôle et de normalisation de leurs pratiques, où le rôle de l’institution judiciaire a été parfois central, par exemple suite à la création d’un délit de vagabondage inscrit dans le code pénal de 1810. Plus récemment, c’est la criminalisation et la pénalisation de la pauvreté qui a fait l’objet de recherches, notamment sur les effets des politiques dites de « de tolérance 0 » sur les populations les plus précaires.

Ce colloque international se propose de poursuivre ces investigations sur les emboîtements, les combinaisons voire les tensions entre les politiques sociales, les politiques des droits et les politiques pénales et criminelles en tirant profit des développements récents de la sociologie des politiques sociales, des institutions, de la science politique et de la sociologie politique du droit. Comment s’articulent les logiques d’action publique entre le champ du social et le champ judiciaire ? Quel sens peuvent alors prendre les idées de la justice et de la justice sociale ? Comment comprendre le recours au droit, et ses effets, dans la prise en charge des problèmes sociaux ?

[...]

Veuillez transmettre un résumé de votre communication en moins de 300 mots avant le 15 avril 2018 à l’adresse suivante : http://ejuni.sciencesconf.org
Les notifications d’accord ou de refus seront envoyées avant le 21 mai 2018.

Ce colloque international est organisé par Céline Bellot (Travail social, UdM et Observatoire des profilages) et Elise Lemercier (sociologie, Université de Rouen Normandie, Dysolab), avec le soutien du CR 34 de l’ AISLF.

https://criminocorpus.hypotheses.org/41917