Au premier plan Paul Lelièvre, entouré de son équipe d’éducateurs. La plupart d’entre eux sont issus des différents mouvements de scoutisme : éclaireurs ou scouts de France, et se font appeler par les jeunes « chefs », alors qu’entre eux ils s’interpellent par leur totem avec lequel ils ont été baptisés dans leur jeunesse. Loin de la tenue réglementaire des anciens matons, ils portent le short et la chemise aux manches retroussées. Ils encadrent leur groupe de jeunes à tous les moments de la journée, du lever au coucher tant pour les activités sportives et de détente que pendant les heures de travail. Ker Goat est au départ avant tout une ferme comme le montrent les sabots de bois avec lesquels plusieurs sont chaussés.

Texte : Mathias Gardet

Source : photographies Jacques Guyomarc’h

Crédit : Musée de Bretagne