Paul Lelièvre est né le 16 mai 1922 à Lorient (Morbihan). Il fait partie du mouvement scout des éclaireurs de France. En 1939-1940, il commence sa carrière comme Manipulant auxiliaire des PTT, Recette principale de Quimper, avant de faire un stage en décembre 1940 à l’École régionale de cadres de la jeunesse de la Haye en Mordelles, qui décide de sa vocation. Après un premier stage en janvier 1941 au Centre de jeunesse de Val-Flory à Marly-le-Roi, il est nommé en février de la même année chef d’équipes à Prat-Ar-Raz, près de Quimper destiné à devenir un centre de jeunesse mais fermé au bout de six mois. En août 1941, il prend alors ses fonctions d’éducateur-adjoint puis d’éducateur en 1942 aux fermes d’accueil du Hinglé puis au Centre d’éducation de Ker Goat. En octobre 1943, il fait partie de la première session de formation de l’École nationale de cadres rééducateurs de Montesson, devenant ainsi un des premiers éducateurs spécialisés diplômés. En janvier 1944, à son retour, il est nommé directeur provisoire à Ker Goat en remplacement de Georges Bessis arrêté par la gestapo puis déporté, avant d’être nommé officiellement directeur du Centre en août 1945, à la mort de ce dernier. Le 19 avril 1947, il se marie avec Jeanne-Marie Aussel (guide de France, diplôme d’assistante sociale à Lyon, diplôme d’éducateur spécialisé à l’institut psycho-pédagogique de Montpellier, assistante sociale au service social auprès du Tribunal de Lyon) qui vivra à ses côtés dans le centre.

Texte : Mathias Gardet

Source : photographies Jacques Guyomarc’h

Crédit : Musée de Bretagne