Ecoles : liens externes

  • L’ARFRIPS à Lyon
    L’ARFRIPS est le résultat aujourd’hui de la fusion en 2004 des deux anciennes écoles d’éducateurs spécialisés de Lyon : le Centre de formation d’éducateurs (ouvert en 1943) et Recherches et Promotion (ouvert en 1969).
  • L’Ecole nationale d’administration pénitentiaire à Agen (ENAP)
    Installée à Agen en 1995, l’ENAP est issue de l’Ecole de formation des personnels pénitentiaires (EFPAP) ouverte en 1964 dans le Bas-Rhin, puis transférée une première fois l’année suivante à Fleury-Mérogis, « dans l’ombre de la plus grande prison d’Europe », sous le nom d’Ecole d’administration pénitentiaire (EAP).
  • L’Ecole nationale de protection judiciaire de la jeunesse à Roubaix (ENPJJ)
    Ouverte en 2008 à Roubaix, l’ENPJJ a pour origine le Centre de formation et d’études de l’Education surveillée créé à Vaucresson en 1952, auquel ont d’abord succédé pour la formation une simple Ecole à Savigny-sur-Orge de 1963 à 1992 (l’EEES puis l’ENFPES), puis le Centre national de formation et d’études de la protection judiciaire de la jeunesse (CNFE-PJJ) à Vaucresson (1992-2008)
  • L’Ecole normale sociale à Paris (ENS)
    Ouverte à Paris en 1911 pour préparer des femmes « promotrices » et « propagandistes » en soutien au syndicalisme féminin catholique, l’Ecole normale sociale forme à partir des années 1930 des assistantes sociales, abandonnant ses références chrétiennes en 1968.
  • L’Ecole supérieure de travail social à Paris (ETSUP)
    Créée en 1917, l’Ecole de surintendantes d’usine (devenue ETSUP en 1990) est spécialisée dès le départ dans la formation des assistantes sociales d’entreprises, avant de proposer la préparation générale au diplôme d’Etat à partir des années 1930.
  • L’Institut Saint-Simon à Toulouse
    L’Institut saint-Simon à Toulouse est issu de la première école d’éducateurs spécialisés fondée en 1942 par l’abbé Jean Plaquevent, puis dirigée par André Chaurand, médecin-psychiatre issu du cadre hospitalier.
  • L’IRTS Languedoc-Roussillon à Montpellier
    Créé en 1991, l’IRTS Languedoc-Roussillon est l’héritier de l’Institut de psycho-pédagogie médico-sociale, créé à Montpellier en 1943 sous la direction du Dr Robert Lafon, puis devenu un Institut régional de formation de travailleurs sociaux (IRFTS) en 1972.
  • L’IRTS Montrouge / Neuilly-sur-Marne
    L’IRTS Montrouge / Neuilly-sur-Marne est aujourd’hui l’héritier de l’une des premières écoles d’infirmières et d’assistantes sociales ouverte en 1900 à Montrouge et de l’une des premières écoles d’éducateurs spécialisés ouverte à Montesson en 1943.