Le mensuel français Réalités a été fondé en février 1946 et est édité par la Société d’études et de publications économiques, SEPE (il disparaîtra en 1978). De tendance libérale, il est une des revues illustrées les plus lue entre les années 1950 et 1970. Chroniques économiques et politiques voisinent avec des reportages touristiques et culturels. Cet article de mai 1956 est entièrement consacré à la question de la délinquance juvénile. La photo présentant un jeune garçon « jouant au gangster » semble être elle-même tirée d’un film. Parmi les facteurs évoqués revient en toile de fond le danger du cinéma sur ces jeunes esprits influençables : « A douze, il est un homme, il mène sa vie, va seul au cinéma le soir, personne ne dirige ses loisirs ».

Texte : Mathias Gardet

Source : Réalités, n°124, mai 1956

Crédit : droits réservés