Il s’agit du parc de l’institution, implanté en plein coeur de la ville, avec les bâtiments de vie des élèves en U au arrière-plan. Ce parc assez vaste, était considéré comme un atout par la nouvelle équipe laïque de l’IPES arrivée en 1968, du fait de son implantation en centre ville. Un jardinier déjà recruté par les religieuses a pu faire du jardin avec les jeunes filles. Puis un atelier d’espaces verts a pu se créer avec des serres installées à la place de l’atelier de cartonnage de l’époque du Bon Pasteur.

Texte : Claire Dumas

Source : collection Claire Dumas