Ces deux dessins réalisés dans le même cahier en 1948 au centre d’observation de Savigny-sur-Orge par un jeune français musulman d’Algérie de 17 ans et demi montrent parfaitement ses deux univers de référence. D’un côté la Médina sous le soleil de son enfance, de l’autre la vision idéalisée d’un chalet alpin sous la neige, lui chaussant des skis. Né à Alger où il aide son père marchand de légumes, il aurait pris le bateau avec ses camarades en état d’ivresse et se serait retrouvé presque sans s’en rendre compte à Marseille et aurait poursuivi ensuite en train jusqu’à Paris. Sans argent et sans rien à manger, il est finalement ramassé par la police en état de vagabondage et placé à Savigny avant d’être relâché, une fois atteint ses 18 ans et donc devenu majeur (pénalement).

Texte : Mathias Gardet

Source : dossier de mineur du centre d’observation de Savigny-sur-Orge, 1948, Archives départementales de l’Essonne, cote 1459W85